Hyène Brune
Hyène tachetée Hyène brune Hyène rayée

Le Loup du rivage

(son nom Namibien)

hyene_pnba_mauritanie.jpg

La plus belle des Hyènes…

Règne: Animale
Embranchement: Chordés
Classe: Mammifére
Ordre: Carnivore
Sous-ordre: Féliformes
Famille: Hyénidés
Genre: Hyène
Espèce: Hyaena brunnea ou Parahyaena brunnea

(Source image : Site)


Le poids moyen d’une Hyène Brune est de 45 Kg (variation de 30 à 45 Kg, le mâle étant généralement un peu plus grand et massif que la femelle).
Quelques spécimens ont presque atteint les 70 Kg dont une femelle !
En moyenne leur taille de la tête à la queue est de 1m40 et elles atteignent 80 cm au garrot.
Bien qu’elles partagent en petit nombre un territoire, elles chassent en solitaire et souvent demeurent seules, surtout les mâles. Toutefois les Clans de Hyènes Brunes se chargent toutes de la nourriture des petits.
Leur alimentation est principalement constituée de charognes et de carcasses mais aussi d’insectes, de fruits ou d’œufs. Elles peuvent s’attaquer aux petits animaux et plus rarement au jeune bétail.

200px-Parahyaena_brunnea_2.jpg

La Hyène Brune a une morphologie caractéristique des Hyénidés avec l’arrière-train affaissée et des longues pattes à l’avant. Elle a la taille d’un chien, moins massive que la Hyène tachetée mais plus forte que la Hyène Rayée.
Sa robe est sans doute la plus esthétique de toutes.
Ses poils sont très longs et sa robe est un panaché de roux, de marron et de noir, lui valant sa dénomination de « Brune ». En outre son cou et ses épaules sont recouverts d’une belle crinière blanche ainsi que les parties ventrales panachées. Enfin les pattes sont souvent striées de rayures brunes, grises ou noires sur blanc.
Ses oreilles sont longues, effilées et très droites.
La mâchoire est tout aussi puissante que leurs sœurs tachetées…


browh%20hyena%20range.jpg
  • Localisation :

On trouve la Hyène principalement au Sud de l’Afrique, évidemment en Afrique du Sud mais aussi en Namibie.
Elle n’a pas de grand besoin en eau et fréquente ainsi les déserts (pluviométrie de moins de 100 mm par an) mais aussi la savane boisée (pas plus de 650 mm de pluie par an). On la trouve vers les points d’eau et fréquemment le long de l’Océan à la recherche de carcasses échouées sur les plages. Elle s’approche sans problèmes des centres urbains à la recherche de nourriture sur les décharges publics ou dans les poubelles.
Elle a toujours une attirance vers les caches de rochers ou les surplombs et hauteurs.

Hyaena%20brunnea.jpg
  • Chasse :

Comme on l’a vu la Hyène Brune se nourrit de carcasses terrestres ou marines, chaparde des œufs, se contente d’insectes ou de fruits. Elle peut broyer les os des gros poissons et mammifères marins échoués sur les plages.
Elle chasse le plus souvent seule. Nocturne, la majeure partie de la nuit est consacrée à la recherche de nourriture et elle peut parcourir une trentaine de kilomètre par nuit sans difficultés. Elle erre au gré des odeurs flairées et elle peut détecter des charognes, mêmes sèches, à plus de 2 Km !
Il est rare qu’elles parviennent à chasser des proies de leur taille et n’en tuent qu’occasionnellement, les jeunes ou malades.

  • Comportement :

La Hyène Brune est souvent trouvée solitaire mais elle provient tout de même d’un « Clan ».

brown-1.jpg

Celui-ci ne peut-être composé que d’une femelle et de son ou ses petits mais également de plusieurs femelles s’occupant toutes des progénitures. Toutefois les Clans ne dépassent que rarement une dizaine d’adultes.
Les mâles sont plus nomades dans leur comportement et demeurent parfois seules ou vont de leur propre Clan aux autres. Les Hyènes Brunes toutefois peuvent s’allier afin de défendre leur territoire, fait assez rare chez cet animal.
Ces territoires sont ainsi à géométrie variable et peuvent couvrir de 100 à 1 000 Km2. En fait la taille varie essentiellement par rapport à la richesse de la nourriture trouvée.

Comme chez toutes les Hyènes, des codes chimiques complexes marquent les passages de chacun, leur appartenance aux Clans, etc. Les glandes très odorantes ont cette fonction de reconnaissance entre les Hyènes même si cette Odeur colporte leur image de « charogne ».
Généralement on trouve deux substances, noire et blanche, l’odeur de cette dernière demeurant un mois. On trouve logiquement ces traces aux abords des frontières de leur territoire.

Enfin, les Hyènes Brunes entrent rarement en conflit entre Clans si ce n’est pendant les périodes de reproduction. C’est là qu’elles sont le plus excitées et où entends toute leur gamme de cris et de grognements. Toutefois elles ne s’appellent pas sur de longues distances.

  • Progéniture :
Baby%20Brown%20Hyena.JPG

La femelle a une gestation de 97 jours en moyenne et mets au monde de un à cinq petits, sans saison de reproduction saisonnière.
Les mâles choisis peuvent appartenir au Clan ou être des nomades, fécondant un nombre inégal de femelles. Toutefois il a été observé que la chef de la meute a la capacité de mettre au monde des portées plus fréquentes et nombreuses.
Une fois au monde, la mère élève ses petits dans des terriers occasionnels ou creusées par leur soin dont l’ouverture oscille entre 30 et 50 cm. Plusieurs femelles peuvent mêler leurs petits dans un même terrier et les allaiter tous, même si la priorité va à leur propre progéniture.

Dès leur naissance le pelage brun des petits est le même que celui des adultes. Ils restent à l’abri de leurs terriers pendant 15 mois. Les trois premiers mois de leur vie, ils sont allaités à l’aube et au crépuscule par leur mère. Ensuite leur régime alimentaire est agrémenté de viandes rapportées par tout le Clan sans distinction.
Ils font compter 30 mois pour qu’une Hyène Brune devienne adulte.

  • Environnement :

La Hyène Brune croise souvent les territoires de chasses des grands prédateurs et carnivores.
C’est un moyen efficace de trouver charognes et carcasses. Ce qui n’est pas sans danger pour elle, notamment avec son ennemi hériditaire, le Lion.
Les Guépards, Léopards et autres fauves représentent bien moins de menaces et elles les dominent le plus souvent dans leurs confrontations. Toutefois c’est avec les bandes de Chacals et de Vautours se disputant les carcasses qu’elle rencontre le plus de difficultés. Sans compter les Clans de ses propres soeurs, les Hyènes tachetées, redoutables pour elle.
D’ailleurs il est rare de trouver des Hyènes Brunes partageant un territoire avec celles tachetées, trop dangereuses pour leur propre survie.

parahyaena_brunnea.jpg

Outre ces dangers naturels, l’Homme la considérant comme nuisible lui a porté beaucoup de préjudices. Empoisonnement, chasses, médecines traditionnelles, les causes de mortalité sont nombreuses et par chance, l’activité nocturne de la Hyène Brune lui permet d’échapper parfois aux pièges qui lui sont tendues…

On dénombrerait désormais pas plus de 10 000 Hyènes Brune dans le monde !

Heureusement des parcs et réserves naturelles protégent désormais ces animaux étranges et fabuleux…


Hyénidés

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License